Conseils pour optimiser la récupération musculaire
Fév24

Conseils pour optimiser la récupération musculaire

Renforcer et construire de la masse musculaire ne se fait pas uniquement en soulevant des poids à la salle de sport et en étant suivant à la lettre son programme d’entraînement. En fait, passer des heures à s’entraîner et faire des exercices abdos jour après jour peut être un obstacle à vos progrès. Car les muscles ne se développent pas lors de vos séances, ils se développent après. En ce sens, la récupération et le repos sont des éléments clés pour une personne voulant développer efficacement sa musculature. Par ailleurs, la majorité des coachs sportifs et entraîneurs les considèrent comme étant aussi importants que l’entraînement en lui-même. Il est donc essentiel de respecter une période pour bien récupérer, afin de devenir plus performant, mais également pour éviter le risque de blessures et s’entraîner de façon régulière. Voici quelques conseils pour optimiser votre récupération. Pourquoi ne pas opter pour la récupération active ? Si vous ne savez pas ce qu’est la récupération active, sachez qu’il s’agit d’une activité physique assez facile à faire en comparaison de votre programme d’entraînement habituel. En général, cet exercice léger en intensité et en durée se réalise durant les jours où vous ne vous entraînez pas. Par exemple, pour une personne suivant un plan d’entraînement pour améliorer ses performances à la course et son endurance, il serait intéressant de courir à un rythme lent et sur une courte distance. Cela vous permettre d’entretenir votre musculature et votre système cardiovasculaire, ainsi que d’éliminer les toxines sources de crampes, ou de courbatures ; comme l’acide lactique. Par contre, il est indispensable d’être à l’écoute de son corps durant la période de récupération, afin d’éviter de trop le stresser. Parce que ce stress pourrait agir contre le processus d’adaptation de votre corps à vos exercices physiques. Aussi, le sportif doit tenir compte de sa condition physique afin de choisir le type d’activité approprié dans le cadre d’une récupération active. À titre d’illustration, si vous suivez les exercices abdominaux sur http://www.exerciceabdo.fr/, vous devrez éviter de faire le même type d’efforts dans le but de ne pas solliciter les mêmes fibres musculaires. Ce qui signifie que vous éviterez les risques de blessures. Habituellement, il faut qu’à la fin de cette séance de récupération active vous vous sentiez mieux par rapport moment où vous l’avez débuté. Quelques activités intéressantes pour récupérer activement Faire de la marche La marche est sans aucun doute d’une des manières les plus simples pour récupérer activement. En effet, vous brûlez des calories et en plus, en vous exerçant à l’extérieur vous avez l’opportunité de vous changer les idées. Cependant, veillez à bien délimiter la quantité de kilomètres à...

Lire la suite
Partez au ski pour moins cher
Jan24

Partez au ski pour moins cher

La montagne a toujours la cote auprès des vacanciers, français et étrangers, qui partent en hiver. Il faut dire que la France possède les stations de ski parmi les plus belles du monde (rien que ça) et que tout est organisé pour que vous passiez un séjour inoubliable : pistes de ski pour tous les niveaux, animations diverses, hébergements de charme… Mais il est vrai que les vacances au ski sont souvent synonymes de grosses dépenses, notamment pour ce qui est de la réservation et de l’équipement. Pour les petits budgets, suivez nos conseils afin de passer un séjour agréable sans faire flamber la carte bleue. Des forfaits de ski au rabais Tout comme pour les billets de train ou les tickets de cinéma, certaines stations de ski peuvent proposer des cartes de réduction en fonction de votre situation. Ainsi, si vous êtes étudiant, sénior, en recherche d’emploi ou une famille nombreuse, vous pouvez espérer avoir des réductions sur les forfaits, sous condition de présenter un justificatif prouvant votre situation. Un autre moyen de faire baisser la facture est de choisir un forfait moins cher possible grâce aux packs. Ces packs regroupent des tarifs universels selon une tranche d’âge ou un nombre de personnes à ne pas dépasser. Par exemple, certaines stations proposent de vous faire économiser sur votre forfait ski si vous partez en famille, composée de deux adultes et au minimum de deux enfants âgés de moins de 18 ans. Des vacances hors saison moins chères C’est l’astuce première pour alléger votre budget des vacances d’hiver : partir en dehors des vacances scolaires. Les forfaits de ski sont moins chers, ainsi que les tarifs sur la location des hébergements. Durant ces périodes, la foule est également moins dense, ce qui vous permet de mieux profiter des pistes de ski.     Au choix, et selon vos disponibilités, vous pouvez donc décider de partir en tout début de saison (à condition que la neige soit bien présente pour parfaire votre séjour), au mois de janvier ou même en avril, si la météo permet de bonnes glisses. Certaines stations de ski restent en effet ouvertes à l’approche de Pâques, terminant la saison avec les dernières neiges, sous un beau soleil de printemps. Du matériel d’occasion Les locations de matériel peuvent rapidement devenir un poste budgétaire extrêmement important. Si vous partez régulièrement aux sports d’hiver, il est important de faire le calcul suivant : l’achat de matériel ne reviendrait-il pas moins cher que sa location? En passant par leboncoin notamment, il est possible de trouver des skis, des snowboard et tout type de fixations pour des prix qui vous surprendront...

Lire la suite
Le cardio : l’activité physique à faire pour un beau ventre plat
Oct26

Le cardio : l’activité physique à faire pour un beau ventre plat

À moins que vous n’ayez été béni avec des gènes vous garantissant un ventre plat, vous aurez besoin d’avoir de meilleures habitudes alimentaires et de faire du sport pour obtenir un beau ventre plat. En ce sens, les exercices physiques orientés cardio sont d’excellents alliés. Ils agissent en augmentant votre rythme cardiaque et en obligeant votre métabolisme à puiser de l’énergie dans vos réserves de graisse. Cependant, pour profiter des effets bénéfiques du cardio vous devez tenir compte de plusieurs éléments, comme les calories que vous ingérez, définir un nombre de séances d’entraînement et choisir le bon exercice. Ce qu’il faut savoir avant de se lancer Avant de débuter dans une activité physique de type cardio, il est important de comprendre qu’il n’est pas possible de cibler la zone de votre ventre afin de maigrir de façon localisée. Pour réduire la couche de graisse autour de votre ceinture abdominale, il est nécessaire de bruler les graisses sur l’ensemble de votre corps. Vous avez également besoin de bruler plus de calories que vous n’en ingérez journalièrement, donc suivre un régime alimentaire adapté est aussi très important. Si vous effectuez un des exercices cardio sur ce site, vous pourrez manger un peu plus, mais vous devez avoir un déficit calorique à la fin de la journée. Vous devez éviter de manger des aliments trop gras ou trop sucrés, ou ceux qui sont transformés. Favorisez la nourriture peu calorique et riche en fibre, ainsi qu’en nutriment. Certains aliments de ce type possèdent des propriétés coupe-faim, pour vous aider à contrôler votre appétit et éviter de grignoter. Concernant le nombre de séances d’entraînement, il est conseillé de faire du cardio au moins trois à quatre fois par semaine. Concernant la durée d’une séance, cela dépend de votre état de forme. Mais dans l’idéal, ce serait bien de faire du sport aussi longtemps que vous pouvez vous le permettre, ou si vous avez assez d’énergie pour continuer. Veillez à ne pas vous épuiser volontairement. Ensuite, soyez patient et régulier dans vos efforts, parce que les résultats ne se verront pas du jour au lendemain. En complément, faites quelques exercices abdos, du gainage, ou un peu de musculation, cela contribuera à tonifier les muscles de votre tronc et vos abdominaux, dans le but d’avoir la silhouette que vous désirez. Quelles activités cardio faut-il choisir ? Le choix de l’exercice de cardio qui vous permettra d’amincir votre tour de taille vous appartient. Si vous préférez faire de l’exercice à l’extérieur, la marche à pied, le jogging, la course à pied ou le vélo, vous permettra d’augmenter suffisamment votre rythme cardiaque. Si vous préférez rester chez vous,...

Lire la suite
Découvrir le saut en parachute
Juil27

Découvrir le saut en parachute

Le parachutisme est une activité aérienne qui consiste à s’élancer en chute libre d’un aéronef depuis plusieurs milliers de mètres d’altitude, à déployer son parachute et à atterrir sur la terre ferme. Développé à l’origine par l’armée, c’est devenu au fil du temps un véritable loisir dans la catégorie des sports extrêmes. Faire son baptême de l’air en parachute Le meilleur moyen de découvrir le saut en parachute, c’est de faire son tout premier baptême de l’air encadré par une équipe de professionnels passionnés. Il faut pour cela choisir un centre de parachutisme pour déterminer où sauter en parachute le jour J. La personne fera donc connaissance avec votre moniteur professionnel diplômé d’Etat doté d’une expérience conséquente dans cette discipline et forcément, d’un grand nombre de sauts à son actif lui permettant ainsi de partager ses meilleurs conseils pour appréhender sa première chute libre en tandem. Avant de s’installer dans l’aéronef prêt à décoller (un avion généralement), le moniteur dispense un briefing sur le déroulement du saut en parachute et les consignes de sécurité à respecter. La personne prendra ensuite place dans l’avion avec l’équipe à ses côtés et l’engin aérien se dirigera vers la zone de saut située à environ 4500 mètres de hauteur. Une fois à l’altitude désirée, le pilote ouvrira la porte et le moniteur invitera la personne à se placer devant lui. Il commencera le décompte et ils s’élanceront dans le vide pour une chute libre d’environ 40 secondes. Les sensations seront incroyables et le moniteur lui criera de bien garder les yeux ouverts pour ne rien oublier de ce moment riche en adrénaline.   A 1500 mètres d’altitude, le moniteur pourra déployer la voile du parachute et ce sera alors le moment idéal pour admirer un panorama exceptionnel à perte de vue. Viendra peu après l’amorce de l’atterrissage qui se fera dans la plus grande douceur et en totale sécurité.   Passer son brevet de parachutisme Après l’expérience unique en son genre du saut en parachute en tandem, il reste une activité à sensations fortes à réaliser pour ceux qui ont envie d’en découvrir plus : le stage PAC, Progression Accompagnée en Chute. Ce stage permet de réaliser plusieurs sauts avec des moniteurs pour apprendre à sauter en parachute en solo. Et pour arriver à ce but ultime, il faut être titulaire d’un brevet de parachutisme. Pour avoir le privilège de faire de la chute libre en parfaite autonomie, il faut donc s’initier au parachutisme dans un centre avec des professionnels. Le stage s’articule généralement autour de plusieurs sauts (au minimum 6) avec au départ deux moniteurs, puis un seul, pour enfin que la personne puisse s’élancer en solo avec sa propre voile tout en étant en contact radio permanent avec l’équipe.   Pour prétendre au PAC, il...

Lire la suite
Pratiquer un sport avec son chien
Juin16

Pratiquer un sport avec son chien

Vous adorez le sport et vous souhaitez en pratiquer avec votre chien, mais vous ne savez pas quoi faire ? Tout d’abord, vous devez savoir que les chiens se diffèrent par leur race. Certains sont plus petits et d’autres sont de grande taille. De ce fait, ils ne peuvent pas tous pratiquer les mêmes activités sportives. Retrouvez ici quelques activités sportives que vous pouvez pratiquer avec votre ami à quatre pattes. Un panel d’activités pour un chien et son maître Les bienfaits du sport sur l’organisme humain ne sont plus à présenter. Comme vous le savez déjà, faire du sport vous permet d’entretenir votre corps tout conservant un bon état de santé général sur le long terme. Il n’y a pas du mal à pratiquer du sport avec votre chien. Pour pratiquer certains sports avec votre chien, un matériel spécifique est nécessaire. Le canicross est un sport que vous pouvez pratiquer avec votre ami à quatre pattes. Il s’agit d’une course à pied qui requiert de l’endurance. Pour ce faire, vous devez vous munir d’une laisse pour tenir votre chien. La distance à parcourir doit être en fonction de votre capacité et celle de votre animal. Pour les fans du cyclisme, vous pouvez faire du vélo-cross. Sur ce, vous devez relier votre chien au vélo par le biais d’un harnais. Vous verrez qu’il prendra du plaisir à courir devant vous tout en tirant votre vélo. L’agility est aussi une activité sportive idéale pour créer une complicité physique et affective entre vous et votre animal. Toutefois, ce type d’exercice demande un travail d’équipe entre chien et maître. Le principe consiste à courir à côté de l’animal tout en le guidant doucement à franchir des obstacles comme les haies, les tunnels, les pneus ou les passerelles. Le flyball est également une activité physique préférée de la race canine. Cela consiste à lancer une balle et le chien doit la rattraper le plus rapidement possible puis la rapporter à son maitre. L’avantage du flyball réside dans le fait qu’il peut être pratiqué par tous les chiens. Cela vous convient aussi si vous adorez pratiquer un sport léger. À noter qu’il existe des sports réservés à certaines races de chiens comme le malamute, le husky sibérien, le labrador retriever le berger de Podhale et le bouvier bernois. On cite entre autres les courses de traîneaux ou les disciplines aquatiques Quelques précautions à prendre La majorité des races canines sont à l’aise avec le sport. Par ailleurs, avant de vous entraîner avec votre chien, pensez à réunir tous les équipements nécessaires. Cela permet d’éviter la souffrance de l’animal surtout pendant la période de grosses...

Lire la suite
Le kitesurf, un argument pour le tourisme en Egypte
Sep03

Le kitesurf, un argument pour le tourisme en Egypte

L’Egypte a renouvelé son partenariat avec la championne de kitesurf Karolina Winkowska. Le but? Développer le tourisme en Egypte via les vidéos de la kitesurfeuse polonaise. Le kitesurf, un sport très populaire Le kitesurf est un sport très populaire depuis quelques années. On peut le pratiquer à tout âge, puisqu’il ne nécessite pas une forme physique extraordinaire pour débuter. Néanmoins, c’est un sport assez onéreux puisqu’il faut avoir un équipement pour le pratiquer, et que ce dernier peut vite s’avérer couteux, puisqu’il faut compter environ 1000 € pour une aile de kitesurf neuve, et un peu moins pour du matériel d’occasion, même si peu de sites en proposent à la vente en dehors de celui-ci: http://www.thecornershop.fr L’Egypte essaye à présent de séduire un public plus jeune, et de mettre en avant les différentes ressources, outre les musées et sites archéologiques, qui existent à travers le pays. Pour ce faire, elle a conclu un contrat avec la jeune sportive polonaise Karolina Winkowska, championne de kitesurf. Vous ne la connaissez peut-être pas, mais cette kitesurfeuse a généré des millions de vues sur sa vidéo la présentant en train de pratiquer du kitesurf sur la mer rouge. Un bon choix puisqu’en plus d’être populaire, le kitesurf bénéficie d’une bonne image. Ce sport de glisse est également un sport nautique. Il permet à tous de se dépenser en s’amusant, et est très écologique puisqu’à l’inverse du ski nautique, par exemple, c’est le vent qui porte le kitesurfeur, et non pas un engin motorisé. Un sport proche de la nature et accessible à tout âge, voilà ce que dégage le kitesurf, et ce qui a poussé l’Egypte à se tourner vers Karolina Winkowska. Une publicité efficace pour le tourisme efficace Plutôt que de tourner un spot publicitaire, l’office du tourisme a donc décidé de signer un contrat avec la sportive. Car en plus d’être moins onéreuse qu’une publicité, sa vidéo a également eu beaucoup plus de succès. En effet, les fans de la kitesurfeuse ont allégrement visionné, partagé et commenté sa vidéo. Résultat, l’Egypte note une forte progression de touristes venu pour faire du kitesurf sur la mer rouge, et notamment une forte croissance du nombre de touristes polonais, pays dont est originaire Karolina Winkowska! A travers cette vidéo, le pays souhaitait également rassurer les touristes, dont le nombre baisse ces dernières années. En raison d’un climat politique tendu, de nombreux touristes préfèrent abandonner l’idée de visiter les lieux. En faisant appel à une sportive, ils ont souhaité mettre en avant qu’il était tout à fait possible de passer d’agréables vacances, mêlant sport, découverte, culture, gastronomie et loisirs en Egypte. Y compris pour les people,...

Lire la suite
Découvrir le deltaplane cet été
Juin23

Découvrir le deltaplane cet été

Le deltaplane, également appelé aile delta est un aéronef de vol libre, sans moteur, permettant de couvrir plusieurs dizaines de kilomètre en se laissant planer dans les airs. Les origines du deltaplane Dans les années 50, des ingénieurs travaillent sur la fabrication d’une aile à toile souple, facile à déployer, et conçue pour l’entrée en atmosphère des capsules spatiales. Si le projet fut finalement abandonné, les recherches qui aboutir à l’élaboration d’une aile triangulaire fut reprise pour des activités plus ludiques. Les pionniers du Deltaplane souhaitaient imiter les oiseaux, que l’on surnommait hommes-oiseaux. Les améliorations successives (fiabilité, sécurité) en ont permis la démocratisation, le Deltaplane devenant, comme tout autre sport de vol libre, une activité encadrée et accessible aux licenciés. Il y a maintenant une vraie communauté en France à propos du Deltaplane. Le baptême de l’air Les objectifs du baptême de l’air en Deltaplane consiste à montrer comment faire décoller l’appareil, le maintenir dans les airs et le faire atterrir. Un moniteur diplômé d’état accompagne la personne tout au long du baptême pour découvrir les aspects techniques du pilotage du Deltaplane. Celui-ci, aux commandes, indiquera les précautions d’usage, les erreurs à ne pas commettre, les réflexes à suivre en cas d’incident. Le baptême permet : D’identifier les possibilité de décollage, les gestes à suivre De propulser l’appareil et expliquer le principe du harnais en tension De tracter l’appareil (une fois le harnais en tension) et de décoller l’appareil en toute sécurité De piloter l’appareil en mode pendulaire D’utiliser le trapèze de contrôle pour modifier la trajectoire de l’appareil D’atterrir dans les meilleures conditions A la fin de ce baptême, le moniteur aura transmis l’ensemble des principales règles de pilotage et permettra à la personne ainsi formée de mieux comprendre le principe du vol en Deltaplane. Des sensations fortes Voler en Deltaplane requiert de la rigueur et surtout de la volonté : le décollage, toujours impressionnant la première fois, fait monter l’adrénaline au fur et à mesure que l’appareil gagne en altitude. Le passager ressent ce qu’un oiseau ressent la première fois qu’il quitte son nid : une appréhension de peur, mais aussi un émerveillement de voir un panorama magnifique se dérouler devant lui. Certains clubs situés dans des endroits idylliques permettent d’apprécier encore plus des joies du pilotage d’un Deltaplane. Survoler le lac d’Annecy et apercevoir les cimes des Alpes aux sommets enneigés est un moment qui ne s’oubliera...

Lire la suite
Le VTT électrique, un sport de plus en plus pratiqué
Jan12

Le VTT électrique, un sport de plus en plus pratiqué

Le cyclisme est une activité sportive qui demande beaucoup d’effort. C’est un sport qui fait travailler de nombreux muscles, et c’est la raison pour laquelle certaines personnes peuvent facilement se décourager en le pratiquant. Cependant, l’existence du vélo électrique, notamment du VTT électrique, offre aujourd’hui à de nombreuses personnes l’occasion d’accéder au cyclisme de manière moins difficile. VTT électrique : pourquoi est-il de plus en plus sollicité ? Si certains jugent le vélo électrique comme étant un vélo pour fainéant, de nombreuses explications désapprouvent cette affirmation et confirment que l’usage de ce type de vélo est très efficace pour pratiquer du sport. Il faut noter que le vélo électrique, dont le VTT, n’est pas un scooter. Ce qui signifie que pour le mettre en marche, il est indispensable de pédaler comme avec le VTT classique. L’assistance électrique est juste nécessaire en cas de difficulté. L’assistance, comme son nom l’indique, permet tout simplement de franchir les passages difficiles, lorsqu’on a du mal à pédaler, comme l’explique Cyril, gérant de la société de VTT électrique Cycloboost : Il faut considérer le moteur du vélo comme une aide au pédalage, et de ne pas utiliser le vélo comme une moto, sous peine d’user le moteur prématurément Pour les sportifs confirmés, mais également les débutants qui souhaitent surpasser leurs capacités, le VTT électrique peut être d’une grande utilité. La pratique du cyclisme en recourant au VTT électrique est de plus en plus sollicitée, puisque grâce à son assistance, ce type de vélo offre au cycliste l’occasion de parcourir des centaines de kilomètres et ce, sans se soucier de se fatiguer au retour. C’est l’outil idéal pour pratiquer le sport et le vélo en toute liberté, sans forcément devoir souffrir lors des montées ou des passages difficiles, grâce à son assistance électrique. Le VTT électrique, quoique beaucoup plus lourd, offre une meilleure stabilité aux vététistes, surtout lors d’une descente. Un vélo pour partager sa passion avec ses proches Tout le monde n’a pas forcément envie de s’épuiser physiquement lors des balades en famille. Si vous adorez faire du vélo, mais que vos proches n’ont pas toujours envie d’en pratiquer à vos côtés, le VTT électrique peut vous aider à les encourager à partager cette passion. Avec le VTT électrique, il est, en effet, plus facile de goûter au plaisir du vélo, sans forcément être très fatigué à votre retour. Vos proches qui ne pratiquent le VTT qu’occasionnellement pourront ainsi vous accompagner à enchaîner des kilomètres et accéder à des endroits que vous n’aurez jamais pu découvrir avec un VTT...

Lire la suite
Usain Bolt, sextuple champion du monde et champion olympique
Août14

Usain Bolt, sextuple champion du monde et champion olympique

L’orage n’aura pas empêché Usain Bolt d’aller chercher la victoire le 11 Août 2013 à Moscou.  Le Jamaïcain a été sacré champion du monde du 100 m en 9 s 77. Un retour la tête haute pour l’athlète qui avait effectué un faux départ en 2011. Désormais, Usain Bolt vise Rio 2016, où il souhaite une nouvelle fois, décrocher la médaille. A moins qu’il ne s’oriente vers le football. Le sprinteur a évoqué son rêve d’enfant, devenir footballeur. Ce fan de Manchester United pense déjà à sa reconversion. Pour l’heure, contentons-nous d’applaudir ses exploits aux mondiaux...

Lire la suite
Le championnat de france de surf féminin à Biarritz tombe à l’eau
Août14

Le championnat de france de surf féminin à Biarritz tombe à l’eau

La compétition de surf féminin devait se dérouler la première semaine de Juillet à Biarritz, mais le Roxy Pro aura finalement lieu à Hossegor en Septembre 2013, parallèlement à la compétition masculine, le Quicksilver Pro. Des vagues trop petites ont poussé le comité à reporter l’événement. En attendant, voici le teaser officiel de la compétition....

Lire la suite